LE DIAIRI
LE DIAIRI
Chorale Folklorique du pays de Montbéliard
Chorale Folklorique du pays de Montbéliard
Contact
Tél. Président: 
03 81 96 25 85
Tél. Chef de chœur:
03 81 98 47 05
Email :
robert.barbieri@sfr.fr
evelyne.haberstich@orange.fr

Actualités-Concerts  
Monswiller le 7 juillet
Ludwigsburg le 12 octobre
Arcey le 17 novembre
Montbéliard les 23 et 24 novembre
Mandeure le 8 décembre

Les vidéos du Diairi
Liens
By repa-ordi
Copyright 2015
Le Diairi
Marqué par son histoire, le Pays de Montbéliard a fait vivre la tradition du chant et la pratique du chant à plusieurs voix s'est développée au cours des siècles. 
 
Créé en 1958, le Diairi est une chorale mixte à quatre voix, composée d’une cinquantaine de membres. Elle a pour objectif de maintenir et préserver le folklore du Pays de Montbéliard, son costume et ses chants  traditionnels, de contribuer à faire connaître le Pays de Montbéliard en France et à l’étranger.  
Nous avons choisi pour parrainer notre groupe, le nom de l'élément le plus caractéristique du costume que portaient les femmes du Pays de Montbéliard aux XVIIIe et XIXe siècles : la coiffe appelée « diairi » 
Ce petit bonnet de velours ou de satin, brodé de perles minuscules, de cannetille et de chenillette, décoré de petits miroirs, est, à juste titre, considéré comme un chef d'œuvre du folklore. 
Les jeunes filles avaient à cœur d'en posséder au moins un dans leur trousseau; elles le brodaient elles-mêmes ou se faisaient aider par des spécialistes: les calières. Toutes mettaient un point d'honneur à faire un travail inédit, sans copier le dessin d'une coiffe existante. 
Les dames et les jeunes filles du groupe portent pour la plupart, des coiffes authentiques, les plus anciennes datant du début du 19ème siècle. 
Vous pourrez admirer les costumes traditionnels de nos Bouebes et Diaichottes au cours de nos concerts. 
Diairi brodé avec des perles colorées et un peu de cannetille 
Diairi brodé avec cannetille et chenillette,  quelques perles roses et miroirs
Un atelier mis en place par l'Office du Tourisme de Montbéliard permet d'apprendre à confectionner des coiffes, dans le respect de la  tradition.